Latest Posts

    Désolé, aucun article ne correspond à vos critères.

facebook instagram twitter

Beauté Zéro Défaut

Objectif : STOP Dermatillomanie

talk about dermatillomania

L’objectif STOP Dermatillomanie ne remplace en aucun cas le recours à un psychothérapeute. STOP Dermatillomanie vous guide dans la compréhension du sujet et peut vous aider dans l’arrêt du geste compulsif et auto-apaisant dans le triturage de votre acné.

Êtes-vous dermatillomane ?

Afin de le savoir, 3 COMPORTEMENTS*:

  • La vérification consiste à vérifier si la peau est parfaite : déceler les défauts apparents ayant recours au miroir.
  • Le triturage : consiste en une excoriation minutieuse de la peau pendant ou après la vérification. Souvent, vous êtes en « semi-conscience » voire vous êtes dans un état hypnotique où vous perdez la notion du temps.
  • Le grattage : vous passez avec votre main ou vos doigts sur votre visage ou votre corps à rechercher les défauts dans le but d’extraire les imperfections. Cela s’opère avec vos ongles ou des outils spécifiques (pince à épiler, tire-comédon…)

Êtes-vous concerné(e) ?

SIGNES ET SYMPTÔMES DE LA DERMATILLOMANIE *

  • Difficultés de résister face à l’envie de rechercher/triturer/gratter les imperfections réelles ou perçues de son visage ou corps ;
  • Présence de lésions de grattage (plaies, croûtes, cicatrices) ;
  • Etat de détresse, déprime ou honte induits par l’état de la peau ;
  • Techniques de camouflage (maquillage, vêtements…) pour cacher les marques de grattage ;
  • Utilisation d’objets spécifiques pour triturer la peau (pinces à épiler, aiguilles…) ;
  • Fuir certaines activités et situations sociales, intimes familiales ou scolaires/professionnelles en raison de l’état de la peau.

L’objectif STOP DERMATILLOMANIE (liste non exhaustive) est difficile à accomplir car vous vous trouvez dans un cercle vicieux. Vous grattez et votre acné ne s’améliore pas. Si au contraire, votre acné s’améliore, vous éprouvez quand même l’envie irrésistible d’excorier.

Comment s’y prendre pour arrêter la dermatillomanie ?

Vous devez à la fois connaître les raisons profondes de votre TOC en consultant un psychothérapeute (ou autre thérapeute) et trouver une solution pour débarrasser votre acné.

Objectifs : Don’t TOUCH

  • Avant de percer un bouton, posez-vous la question “ pourquoi ? ” dans le cas vous parvenez à être en état de conscience total.
  • Voici un exercice facile : Vaporiser de l’hydrolat de menthe poivrée en grosse quantité sur le visage. Cela favorise la clairvoyance et cela calme les démangeaisons. Le visage est totalement mouillé ne vous donnant pas envie de le toucher.
  • Si vous avez percé un bouton, veillez à la désinfection. Appliquer de l’hydrolat de Géranium pour ses effets hémostatiques, purifiantes et cicatrisantes. Vous n’avez pas besoin de laver (et/ou de nouveau votre visage) 
  • Ne plus toucher vos boutons : VICTOIRE ! Oui, je sais ce sera la fin du challenge ! 😂

Objectifs : Satisfaction

  • La FAUSSE SATISFACTION est le schéma que vous produisez actuellement. C’est-à-dire? Quand vous percez un bouton sur une peau déjà marquée, vous vous dites que ce n’est pas grave puisque votre peau est déjà abîmée. Extraire l’imperfection consiste à provoquer un sentiment d’apaisement : vous avez réussi à enlever ; comme repousser, extraire voire supprimer une émotion particulière (détresse, anxiété, colère…) dans sa matérialisation physiologique.
  • La VRAI SATISFACTION est bien évidemment de ne pas toucher vos imperfections. Elle se manifeste par la préservation de votre capital beauté. Ce n’est pas trop tard : votre capital beauté vous appartient encore. Vous pouvez l’accroître en cherchant la source de votre bien-être.
  • Vous pouvez parvenir à accéder à cette source en trouvant les raisons profondes de votre TOC. Il est temps pour vous d’exprimer vos sentiments et votre vérité.

Cette liste d’objectifs n’est pas exhaustive. Je serai ravie de définir avec vous vos objectifs dans le cadre de l’acné et de la dermatillomanie. J’ai vécu ce calvaire du lycée jusqu’à mes 28 ans. Si vous désirez être accompagné dans votre démarche, je serai ravie de vous conseiller personnellement ou tout simplement échanger avec moi sur ce sujet ! 🙂 Cliquez ici.

Souffrir de DERMATILLOMANIE n’est pas facile puisqu’on rentre dans votre intimité. C’est tabou pour soi et pour son entourage. S’affranchir en libérant votre parole et vos souffrances est déjà le premier pas vers le bonheur. Ne vous murez pas dans un silence.

*Source et pour plus d’infos, je vous donne rdv sur le site d’Alexandra Rivière-Lecart, Psychothérapeute et spécialiste dans l’étude de la Dermatillomanie.

Poster un commentaire